Écrire une lettre

 

crayon taille

L’exercice de la lettre mérite un détour : c’est  un très bel exercice, qui permet de jauger encore l’imagination et la concentration.

Je sépare le groupe en deux. Je donne à chacun des groupes une indication que n’entendra pas l’autre.

Au premier groupe, je demande à chacun de s’installer où il le souhaite sur la scène et d’écrire une lettre. De se concentrer sur les mouvements très précis qu’il doit faire pour mimer l’écriture d’une lettre : la façon de prendre une feuille, de tenir un crayon, de faire les lettres, de lever le poignet entre les mots, de tenir la feuille avec l’autre main, de placer son regard…. Je leur demande de se concentrer sur le geste, sur la rédaction de la lettre, puis sur la façon de la terminer, de replier la feuille, de la mettre dans une enveloppe, de se lever et de partir avec. La consigne étant donc d’être dans un travail de recherche très précise du geste.

Au deuxième groupe, je demande d’observer le premier groupe, le comédien de leur choix. Ils doivent tenter de deviner à qui cette personne écrit. Qui est le destinataire de la lettre et le sentiment qui habite l’auteur de la lettre.

L’exercice se fait, il est lent et concentré. Chacun a une consigne et doit s’y tenir.

Lorsque l’exercice se termine, j’interroge chacun du second groupe. Chacun s’est fait sa petite histoire sur celui ou celle qu’il a observé : l’un écrivait à une personne aimée, l’autre faisait un courrier officiel, l’autre encore était un enfant qui écrivait à ses parents…

Cet exercice ne peut être fait évidemment qu’une fois dans un cours. Mais il permet de s’apercevoir que chacun voit ce qu’il veut bien voir, que l’interprétation de ce qu’on a vu peut être déviée selon la consigne du départ. Que même face à un travail quasi mécanique, le public venu pour voir un spectacle y trouvera toujours la petite histoire.

Ah ! La petite histoire…

livre paysage

Publicités

2 réflexions sur “Écrire une lettre

    • Tout à fait d’accord. J’aime beaucoup faire le pont, dans mes exercices, avec un regard plus large sur notre façon de voir le monde. Un comédien doit être avant tout le miroir du monde, il doit s’en imprégner. Rien ne doit être évident, une scène, un spectacle peut basculer dès qu’on prend le temps de le regarder d’un autre angle. Un peu comme dans la vie. Je noterai d’autres exercices dans ce sens. Merci Jennifer pour ton message

      Aimé par 1 personne

Un petit commentaire est toujours bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s