Induction ? Vous avez dit induction ?

cube3d-1708966__340

J’aime travailler par induction dans mes ateliers. Vous allez me dire : quel rapport avec les plaques ? Et bien aucun. L’induction, c’est un moyen de doucement arriver au thème de la pièce qu’on va monter.

Je m’explique. Imaginons que la pièce choisie et à venir (mais pas encore complètement validée), soit un spectacle traitant des relations à l’école. L’année dernière par exemple, la pièce que j’avais montée avec les ados s’appelait : »Le bahut ».

Avant de travailler le texte (melting pot de différents auteurs) qui racontait le « bahut » vu par différents regards d’élèves (l’amour, la cigarette, le rejet, les cancres, la violence des réseaux sociaux, l’amitié…), j’ai demandé à mes élèves de travailler sur des improvisations en lien avec ce thème.

Ça me permettait en même temps de voir la façon dont ils vivaient le sujet, leur point de vue, leur façon de vivre au quotidien les situations que je leur proposais. Il faut le reconnaitre les auteurs qui écrivent pour les ados ne sont pas des ados, et il peut y avoir des ajustements à faire pour que les scènes se tiennent et que les ados se sentent concernés.

Donc revenons à nos inductions

Je propose comme thème : « les petites hontes au lycée ». Ils se séparent en plusieurs groupes et ils doivent me présenter un tableau fixe qui révèle une petite honte au lycée qu’ils choisissent :(arriver en retard en cours, se tromper de classe, être interrogé quand on ne comprend rien au sujet….). Puis un autre thème : »les petites violences » (manger seul à la cantine quand les autres rient entre eux, les harcèlements sur les réseaux sociaux, les humiliations des professeurs, etc…) , puis « les petits plaisirs » : (apprendre qu’un prof est absent, une partie de fou rire en cours, …), « les petites connivences » (le sourire d’un ami dans le couloir, etc…) A partir des tableaux qu’ils me proposent, je leur demande ensuite de les faire évoluer en improvisation, que les personnages statiques bougent, parlent, qu’il se passe quelque chose,  jusqu’à arriver à un autre tableau fixe qui aura fait évoluer la situation.

Comme une planche de BD. On part d’une image fixe, on lui donne une vie, une histoire et on la conclut par une autre image fixe.

Ensuite, avec toutes ces improvisations, ces tableaux, je leur propose le texte que j’ai choisi pour le spectacle. Et je leur demande d’inclure le texte  à l’intérieur des improvisations. Ou une partie du texte, ou une phrase. Comme un jeu de construction, le spectacle se monte. Le texte est déjà vivant avant même d’avoir été joué. Plus léger, presque évident…

 

 

Publicités

19 réflexions sur “Induction ? Vous avez dit induction ?

  1. Bonjour Nath,
    Alors, ça y est, c’est reparti !
    Je ne connaissais pas cet induction là. Chez moi, il n’y a que la plaque… Et peut-être un peu de déduction.
    J’ai remarqué ton rubiskub amélioré, déjà que ce n’est pas facile, mais si maintenant il faut en plus compter les points…
    Je te souhaite de bonnes répétitions et compte bien les points de tes ados 😻
    Bonne journée 💋
    Sylvie

    J'aime

    • Merci Sylvie. Ce rubikub m’a inspiré parce que c’est le « doudou » d’un des mes élèves ados, il en a toujours un dans sa poche et ça le détend. Et puis je viens de voir le film « Snowden » qui l’a toujours sur lui et qui le sauve. Les répétitions démarrent chez les ados, chez les adultes, espérons que la cuisson sera réussie. Bises Sylvie

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Nath,
    Merci d’avoir laissé mijoté ton article qui aujourd’hui arrive « à point ».
    Quelle qu’en soit l’acception, l’induction correspond, in fine, au processus d’insight (einsicht en allemand), correspondant au cheminement de la compréhension vers la résolution d’une question.
    En ce sens, tu es une sorte de « passeur », de guide et donc une personne particulièrement riche et talentueuse. 🙂
    Belle fin de journée, bons cheminements.
    Cat

    J'aime

      • Bonjour Nath,
        Petite bouteille à la mer. 😉 Notre chère Aline m’a proposé son aide pour faire figurer le nom de mon blog dans l’url. Yes ! 🙂 J’en profite pour voir s’il ne serait pas judicieux de le modifier en fonction de votre avis. Si tu disposes d’un peu de temps ce matin, peux-tu me dire s’il te semble pertinent, explicite, intéressant, si le jeu de mots ne complique pas son référencement… et si tu peux m’en suggérer un autre ? Merci, bon dimanche. 🙂

        J'aime

      • Pardon Cat, je te réponds bien tard. Ton nom serait l’opticoindescurieux ? Moi je l’aime bien parce que je te connais sous ce nom. Mais CuriousCat me plait aussi. Je suppose que tu as du avoir plein de réponses depuis ce matin. C’est vrai que pour le référencement il faut te connaitre pour te trouver, le titre n’est pas forcément en adéquation avec ce qui remplit ton blog. C’est compliqué parce que beaucoup de gens te connaissent comme ça. Un nom de blog est difficile à trouver et très personnel. Moi les deux me conviennent. Bisou

        J'aime

      • Bonjour Nath,
        Merci pour ces éléments de réflexion. Je n’ai pas encore toutes les réponses. Fonction des réponses de notre chère Aline (qui, contrairement à moi, ose, aime et maîtrise les fonctionnalités techniques de WP), peut-être ferai-je un rapide sondage pour consulter mes abonnés. Pour autant, peut-être qu’un nom mixant les deux pourrait être sympa (genre « le monde en couleurs de CuriousCat » ? Plus long mais….). Dans l’immédat, bonne journée et à bientôt.
        J’espère que l’appel que tu as lancé sur Facebook pour disposer d’un endroit pour ton théâtre sera entendu. ! 😉
        Cat

        J'aime

  3. Bonsoir Nathalie,
    Excellente approche pour qu’ils vivent le texte, et s’approprient la pièce. Et je suppose que ces moments d’improvisation sont précieux pour la connaissance des acteurs et la mise en scène finale ? Merci de ce partage
    Aline

    J'aime

Un petit commentaire est toujours bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s