Des petits bouts de vie

 lost-84523__340J’ai moins de force de consolation en vieillissant (Ariane Mnouchkine)

Je suis comme Ariane Mnouchkine, je me console difficilement du départ de mes élèves, surtout quand ils m’ont accompagnée plusieurs années de suite.

Une de mes élèves est dans mon cours depuis six ans. Elle était en primaire quand nous nous sommes rencontrées (dans un autre atelier que je donnais dans une ville proche) et maintenant elle est en Première et a rejoint les Teens Actors depuis trois ans. Elle avait 10 ans, elle en a 16… une autre personne et pourtant toujours un peu la même…

Je les vois grandir, je les vois sortir de leur cocon, s’étirer, se rétrécir aussi, se défroisser, s’ébrouer et puis s’en aller. L’atelier des Teens s’arrête pour ceux qui sortent du lycée (17-18 ans). C’est comme ça, parce qu’il faut bien… Parce qu’après ce n’est plus pareil.

Et chaque fois, j’ai le cœur qui se poigne quand vient le dernier cours de l’année et qu’on se dit « voilà… ».

Je garde contact avec quasiment tous mes élèves. Certains ont un travail maintenant, d’autres finissent leurs études, certains sont partis à l’étranger.

C’est drôle de les retrouver adultes quand je les ai connus  timides et malhabiles, empêtrés dans leur corps trop précipitamment grandi, leur regard par en dessous, leurs bras croisés sur la poitrine et leurs grands rires d’enfants, leur violence et leur fragilité.

Ils m’apprennent la patience, la dérision, les grands rires, les câlins, les cadeaux, les gâteaux, les confidences, les impatiences, la confiance, l’irrévérence, l’insouciance…

Je me console moins vite, c’est vrai, mais chaque début d’année tout recommence : la bienveillance, la nuance, l’enfance…

DSCN7844

 

 

 

 

 

 

Nath

Publicités

7 réflexions sur “Des petits bouts de vie

  1. Merci Nath,
    Une émotion aussi délicate que la rosée : les yeux mouillés, la douceur d’un éphémère moment et aussi… l’augure du renouveau, du ressourcement….
    Comme tous les êtres entiers, vraisn passionnés… cette émotiion peut sembler contradictoire ce qui n’est justement pas le cas. 🙂
    Belle journée, à très vite…
    Cat

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Nath,
    La vie est un éternel recommencement… et c’est bien vrai. Il est toujours difficile de se séparer de quelqu’un que l’on a connu des années, ou même des seulement des mois, mais la vie doit être vécue par tous. Laissons partir ces enfants devenus adultes pour qu’ils vivent à leur tour leur propre vie.
    Bisous et bonne journée
    Sylvie
    Et JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!

    Aimé par 1 personne

  3. Très émouvant. Que cela doit être difficile pour toi de partager toutes ces tranches de vie, de voir tes oisillons s’épanouir, et puis quitter le nid… Leur donnes-tu rendez-vous dans 10 ans ?
    Merci pour ce beau témoignage !
    Bises
    Aline

    Aimé par 1 personne

  4. C’est une expérience extraordinaire et enrichissante que celle sur tu vis avec très apprentis acteurs. 😏 Il faut en profiter même si parfois, voir même souvent, la séparation de la fin de cycle est un peu difficile 🤔

    Aimé par 1 personne

Un petit commentaire est toujours bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s