Le dernier jour

Dans les ateliers théâtre, il y a les cours, le spectacle et… le dernier jour après le spectacle et les cours.

Le dernier jour de l’année.

Il ne manque jamais aucun élève le dernier jour. Parce qu’on sait que ce jour va être chargé, comme une prolongation de l’émotion extraordinaire qui a uni le groupe pendant les représentations. Un passage obligé pour fermer la parenthèse.

Ce dernier jour, j’y présente le film qui a été fait du spectacle, chacun apporte un bricolo à manger ou à boire et on passe ce dernier rendez-vous à manger, à commenter face à l’écran d’ordinateur ou, cette année, face à une grande nappe blanche tendue et un vidéoprojecteur,  chacune des erreurs des comédiens sur scène (bien plus intéressantes que les réussites, d’ailleurs).  On rit, on se dit qu’on s’aime, qu’on se reverra l’année prochaine, sur et certain, que c’était trop bien, que « mes parents ont adoré même si il y a un peu trop de gros mots« ….

Ces derniers cours sont toujours très émouvants. On s’aime tellement que le grand préau où nous avons travaillé pendant toute l’année semble presque beau, habité par une personne supplémentaire qui nous prendrait dans ses grands bras comme si on était une seule personne.

Tout est léger, on rit des blagues nulles de l’un, on devient ami avec celui ou celle qu’on n’a pas vraiment calculé pendant l’année, on se dit des mots de toujours, de jamaisonnes’oubliera, promisonresteencontact, tespluslalannéeprochaineohnonc’estpasvrai !, des « jeviendraivousvoirjouerl’annéeprochainepromisetj’auraitroplesumdepasetreavecvous ! ». Etc…

Ce dernier jour je me promets que je ne pleurerai pas. Je me fais des exercices de respiration lente pour empêcher les larmes de monter et tout d’un coup, une phrase, un mot, un sourire, un œil humide, un élève qui vient me prendre dans ses bras en passant,  me fait perdre ma promesse. Et puis tant pis, on s’en fout, entre nous on peut bien pleurer, on sait qu’on peut tout se permettre sans se juger parce qu’on a travaillé sur toutes les émotions pendant cette année, la joie, la colère, la tristesse, l’amour, la violence, la jalousie, la méchanceté…

Ce dernier jour, quand je dis aux ados qu’ils peuvent apporter ce qu’ils veulent pour grignoter, ils apportent tous des bonbons et des gâteaux. Du coca et du jus de fruits. J’apporte des bonbons aussi, des gobelets en plastique. Un cadeau pour ceux qui m’ont accompagnée et qui partent parce qu’ils passent le bac. Ça les fait pleurer chaque fois que je leur donne. Et moi aussi en même temps.

Je fais un petit discours ému, on se fait une serrade. On se prend par la taille, par les épaules en cercle, on se regarde tous, comme on l’a fait dans les coulisses après la première et que le public s’était levé en criant bravo, et qu’on a hurlé de joie tous ensemble parce qu’on était si fiers ! et on se dit qu’on est bien tous ensemble.

Voilà voilà comment se passe le dernier cours. Je le décris avec des mots. Les mots, que j’aime tant, sont parfois un peu étroits et petits comparés à l’émotion palpable, dense et enveloppante de ce dernier cours.

Chaque année c’est pareil, et chaque année c’est encore plus fort. Mon dernier cours était hier, il m’a émue.  Beaucoup. J’ai de plus en plus de mal avec la consolation comme disait à peu près Ariane Mnouchkine.

Cette année 5 de mes Teens s’en vont. Une qui est entrée dans mon cours à 11 ans (à l’époque où je donnais des cours aux plus jeunes) et qui en a 18 maintenant, elle s’envole au Québec. Les autres partent à la fac. Ces cinq là en partant laissent un grand trou, une absence. Mais la brume de la nostalgie ne doit pas ternir la lumière de nos souvenirs…. ;), n’est-ce pas Clara ?

L’année prochaine tout recommence, et ce sera bien

Bizavous

Nath

Publicités

7 réflexions sur “Le dernier jour

  1. Bonsoir Nath 🤗
    Les émotions sont faites pour être vécues et puis apres tout, apres une belle année de labeur, apres une belle saison de sentiments, il faut savoir se lâcher un peu. 😏 Tes ternes resteront dans ton cœur et tes souvenirs pendant de longues années. Profite de vacances bien méritée ☀️ Bizz

    J'aime

  2. Bonjour Nath🤗
    Tu dois te demander ce que les ternes viennes faire dans mon message🤔 C’est le correcteur orthographique de l’iPad qui écrit n’importe quoi 😬 Je voulais dire tes teens😁😁. Je serai bientôt en vacances en effet. Alors mon blog, évidemment, va fonctionner au ralenti.😎 bonnes vacances également. Bizz😊

    J'aime

  3. Bonjour Nath,
    Je vois que tu es humaine ! Il n’y a que les humains qui laissent couleur leurs larmes par bonheur. Car bien sûr c’est triste de se quitter. Mais pourquoi ? Parce qu’on était heureux ensemble !!! Et ce sont ces souvenirs que tu garderas au fond de ton cœur. Et ‘année prochaine, le même cycle recommencera pour le bonheur de tes teens et du tien !
    Bisous
    Sylvie
    Snif, c’est contagieux les larmes ?

    Aimé par 1 personne

Un petit commentaire est toujours bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s