Pulchérie est née dans un pommier

Dans la suite de mes merveilleuses aventures  dans le grand monde de l’écriture, mon roman : Ô Pulchérie ! (éditions Denoël) est visible dans les rayons des librairies, chez Gibert, à la Fnac aussi depuis le 1er février.

Je vous dis ça comme si c’était très banal mais en fait… pas du tout. Mais pas du tout du tout.

Dans la librairie « Le Jardin de Thierry »

 

Quand j’ai vu pour la première fois mon roman dans les rayons, j’ai fait : « Hiiiiiii !  » et aussi : « Ohhhhh ! », j’ai fait des petits sauts sur place, j’ai pris mille photos vues du haut, du bas, de loin, de près.

Je l’ai trouvé aussi dans une Fnac,  mais dans les rayons ; pas en présentation comme les dernières sorties.

Petite place volée, en équilibre

Ni vue ni connue, j’ai poussé un peu tous les autres livres (comme les Goncourt, Grand Prix, Meilleurs Ventes, etc…) qui pouvaient bien me faire une petite place et j’ai mis : Ô Pulchérie dans la petite place en équilibre. (attention, je n’ai retiré aucun des livres déjà placés, bien entendu)

Rephotos, de loin, de près, selfie… petits sauts sur place, Hiiiii ! Hooo !! Houuuu !!!

Puis, j’ai trouvé qu’en plus, ce serait bien qu’il soit non pas sur les piles à plat, mais en présentoir, genre on ne voit que lui en arrivant.

Hop Hop Hop, je vais parler à une responsable du rayon livres et je lui demande :« Comment on fait pour avoir son livre bien exposé? «  On discute, je lui raconte mon histoire, on rigole, elle me dit que : « Oh ! mais vous êtes publiée dans une importante maison d’édition, Denoël c’est super ! », je fais un petit sourire modeste et elle me demande où il est placé.

Je lui montre d’un air contrit la place que je lui ai faite (sans bien sur dire que je l’ai extrait des rayons pour l’incruster sans sa permission). Là, elle me dit : « Oh ! Mais il est très mal placé : il a été posé aux B alors que votre nom commence par S, attendez je vais le mettre à sa place ! » Et hop là : en plein centre. Re : Ohhhhh ! Re Ahhhhh !!! Re photos-de loin-de près- selfie. Puis elle se tourne vers moi et me sourit : « Attendez ! J’ai envie de vous mettre en coup de cœur,  tiens« , et hop là !

Placée en devanture, là où tout le monde pose les yeux en arrivant : ma petite Pulchérie fière comme un N°1 au Top50 ! » et re : photo et Ohhh! et Hiii !!

Vous trouverez en cliquant sur les liens, différents articles sur mon roman (non mais je me pince chaque fois, je vous assure)

Tout ça c’est comme si j’étais à côté de moi et que je regardais les événements comme dans un rêve. Ces rêves où on se voit agir et qu’on est soi même détaché, en spectateur. Je regarde tout ça et je vois la petite fille qui grimpait en haut du pommier avec son cahier et son stylo, qui s’installait sur la branche solide au milieu des fleurs, qui écrivait ses histoires de chevaux au Wyoming et qui lançait aux nuages et aux oiseaux : « Quand je serai grande, tout le monde lira mes livres ! ».

 

Bizavous

Nath

Je viens d’ouvrir une page Facebook si ça vous dit, n’hésitez pas à aimer et à partager : Nathalie Sauvagnac Ecrivaine @lesmotsdenat

 

Publicités

8 réflexions sur “Pulchérie est née dans un pommier

  1. J’ai lu Stripteases avec grand intérêt. Je l’ai relu pour ne rien en manquer, comme on revoit des films diffusés déjà 100 fois. Je l’ai prêté pour le faire découvrir (veux-tu bien m’excuser pour cette vente manquée). Je vais me précipiter chez le libraire local pour acquérir « O Pulcherie ». Et si le vendeur me dit qu’il ne l’a pas… je lui ferai remarquer cette lacune, lui ferai l’article et le convaincrai de commander un carton complet avec mise en place au meilleur emplacement de la boutique. Et s’il le faut, je ferai plusieurs librairies pour créer l’évènement !
    Bravo Nat

    Aimé par 2 personnes

  2. Décidément les pommiers inspirent. Après Newton et la gravitation… Nat et la créativité. En fruit pour les sciences, en fleurs pour les arts.
    Faudrait se pencher sur ce phénomène. Il y a peut-être une théorie à échafauder.
    Certains ont dit « manger des pommes ». Personnellement, je m’accorderais bien un petit coup de cidre (avec modération bien sûr). A ta santé, et longue vie à Pulchérie.

    Aimé par 1 personne

Un petit commentaire est toujours bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s