Il y a le temps des affiches

Dans les cours de théâtre, il y a les cours, les représentations et tout le travail en amont. Par exemple le travail pour trouver l’affiche parfaite.

Beaucoup d’ateliers ne proposent pas d’affiches pour leurs représentations de fin d’année. Moi j’aime y passer du temps, j’aime y penser, envisager l’impact qu’elle aura – déjà sur mes élèves quand je leur présente – et ensuite sur le public quand ils la voient dans la rue ou sur des flyers.

Je ne suis pas graphiste alors ça me prend un temps de dingue, mais ça me fait un travail de synthèse très intéressant. Comment mettre sur une affiche:

– Le thème de la pièce sans tout dévoiler

-Donner un petit choc des yeux quand on la voit

-Bien faire comprendre que c’est une pièce de théâtre et pas une expo ou un film

-Donner envie d’y regarder de plus près

– Qu’elle soit belle pour en être fière

-Qu’il y ait toutes les informations sans dénaturer l’image : Titre de la pièce, nom de la compagnie, dates, lieu, prix, renseignements pour réservation, nom de l’atelier…

-Que quand je la regarderai, quand je serai très vieille (encore plus que maintenant), elle fera, ainsi qu’à tous ceux qui y ont participé, un choc de souvenirs, de moments forts, de musique, de texte, d’émotions, d’images.

Un petit conseil : ne jamais oublier de mettre l’année sur une affiche. Souvent on ne met que les jours et les horaires ; ne pas oublier l’année : toujours pour quand on sera très vieux.

Voilà, voilà, tout ça, c’est ce que je suis en train de travailler en ce moment pour mes deux ateliers, et je commence à réfléchir aussi à l’affiche du spectacle que nous monterons en décembre prochain.

Finalement, travailler sur une affiche, c’est comme faire du yoga. Au début on se dit qu’on n’arrivera jamais à tenir sur la tête, et après avoir essayé et essayé encore, on trouve l’équilibre pour que tout tienne à peu près droit. Je m’en approche, encore un peu bancal, branlant, mais je persévère.

J’ai un petit coussin pour ne pas me faire trop mal : j’ai la chance de connaitre très bien une jeune graphiste qui m’aide, quand j’ai tout fini, à équilibrer les lettrages, les couleurs, à unifier le regard.

Je travaille aussi sur les musiques qu’il y aura dans les spectacles. Les musiques aussi c’est très important… Je vous en parlerai dans un autre article !

Je vous mettrai dans ce blog très vite, les affiches quand elles seront finalisées. J’y retourne 🙂

Bizavous

Nat

2 réflexions sur “Il y a le temps des affiches

  1. Quand tout est pensé, écrit, mis en scène, mis en lumière, mis en musique… et bien communiqué par une mise en couleurs (ou monochrome), alors on peut dire que l’œuvre est complète.
    Pour avoir eu la chance d’être dans le public, je t’assure que tu excelles dans tout cela. L’artisanat est bien du professionnalisme.
    Et moi je suis fan, toujours curieuse et en attente de tes productions.

    Aimé par 1 personne

Un petit commentaire est toujours bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s