Conseil n°6 : Regarder

regard de chatUn comédien se doit d’avoir des yeux ouverts sur la vie en permanence. Il se doit d’être attentif, de se nourrir des autres, de lever les yeux toujours pour regarder, observer.

Dans notre vie quotidienne nous avançons les yeux baissés pour être sûrs de ne pas tomber s’il y avait un obstacle. Un comédien doit prendre le risque de trébucher, pour rencontrer les regards, s’apercevoir qu’il fait beau, décortiquer les us et coutumes des hommes et des femmes .

Par exemple, dans un marché, prendre le temps de s’arrêter, s’appuyer contre un mur ou un arbre s’il y en a, poser son sac, sa liste de courses, son téléphone et … regarder. Le comédien doit se nourrir de ce qu’il voit, prendre des instantanés de la vie, se faire un petit dossier de photos dans un coin du cerveau. Des photos, clichés de la vie de tous les jours.

Comment se déplace cette vieille dame qui porte un sac trop grand pour elle ? Quelle position a ce vendeur derrière son étal ? Comment cet enfant, qui se fait trainer par sa mère pressée, résiste-t-il tout en regardant autour de lui ? Comment fait ce poissonnier pour porter sa voix ainsi ? Le dialogue qui s’instaure entre le vendeur de fruits et légumes et son ou sa client(e) n’est-il pas source d’improvisation ?

La vie est pleine de… vie. Le comédien doit réapprendre à la regarder. Dans un supermarché, en faisant la queue aux caisses : observer les gens est aussi passionnant qu’un film au cinéma. Les personnages sont souvent cocasses, émouvants parfois, violents aussi…

Un comédien doit aspirer toutes ces vies pour les reproduire, les assimiler, intégrer les codes, comprendre les réactions. Il ne doit pas être qu’un copieur, il doit en plus de ça être un modèle original à base d’extraits de vies.

Être comédien n’est pas être enfermé dans une salle noire à reproduire des textes, il faut aussi sortir, étudier, s’imprégner. Voler. Il n’y a pas pire voleur qu’un comédien.  Levez les yeux et peut-être que vous verrez, adossé à un mur ou à un arbre un de ces drôles d’oiseau qui vous observe.

appareil photo

Peut-être qu’un jour vous retrouverez sur scène votre échange chez le boucher, ou le sourire que vous a adressé cette vieille dame parce que vous l’avez aidée à porter son sac trop grand…

Publicités
Poster un commentaire

Un petit commentaire est toujours bienvenu

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s